Pour qu’il puisse faire office de refuge, le jardin se doit d’être un havre de paix. Or, il arrive souvent que le bruit de la rue ou de voisins bruyants fasse irruption. Que pouvez-vous faire pour vous protéger?

Pour mettre le jardin à l’abri du bruit, les ondes acoustiques doivent être neutralisées par un obstacle réalisé avec un matériau absorbant ou réfléchissant.

Talus antibruit ou mur antibruit ?

Pour se protéger du bruit dans le jardin, il faut en général ériger un talus ou mur antibruit.

Matériaux pour talus antibruit

  • Terre
  • Acier
  • Béton

Alors que les talus de terre sont simplement constitués de terre entassée, les structures en acier ou en béton sont érigées sous forme de pente et remplies de terre ou de pierres. On peut choisir de les végétaliser.

Matériaux pour un mur antibruit

  • Béton
  • Bois
  • Métal
  • Verre
  • Textile
  • Briques

Les matériaux poreux absorbent plus de bruit que les surfaces lisses. C’est ainsi que les murs revêtus de fibres de coco sont particulièrement efficaces. Pour les bruits de faible amplitude, il suffit déjà de plantes touffues à grandes feuilles pour bénéficier d’une certaine protection.

Ils sont toujours plus nombreux : les gabions

Ces cages grillagées remplies de pierres connaissent un engouement croissant. Elles sont idéales pour les plantes grimpantes.

Facteur déterminant : la densité

Les constructions antibruit doivent être aussi denses et hautes que possible. Évitez la présence d’interstices ou de joints ouverts. Si vous devez interrompre le mur (pour une entrée p. ex.), le mur antibruit devrait faire le tour de l’angle correspondant.

Considérations générales sur la construction

Les mesures antibruit que l’on prend pour une nouvelle construction ou une rénovation peuvent avoir un effet bénéfique sur le jardin. C’est ainsi qu’un jardin d’hiver ou une cabane de jardin peuvent être placés de telle façon qu’ils font écran aux ondes sonores. De la même manière, une terrasse peut également protéger à la fois de l’humidité et du bruit si elle est en partie encastrée dans le corps du bâtiment.

Combiner protection contre la vue et protection contre le bruit ?

Quand on veut faire d’une pierre deux coups, on constate que les parois brise-vue ont une action plutôt mitigée contre le bruit. Les murs antibruit par exemple sont à placer au plus près de la source de bruit. Pour les parois brise-vue par contre, c’est le contraire puisque c’est au plus près de la zone à protéger que leur emplacement doit être choisi. On voit donc que combiner protection contre le bruit et la vue n’est souvent qu’un compromis qui, en fonction de la configuration locale, peut toutefois être judicieux.

Ne pas oublier le permis de construire

Lorsqu’un écran antibruit s’élève à 1,20 m ou plus, il convient en général de se procurer un permis de construire.

Quel niveau sonore constitue une nuisance ?

Ne gêne pas : jusqu’à 55 décibels (dB), p. ex. conversations normales

Gêne : à partir de 65 dB, p. ex. tondeuse électrique

Gêne fortement : à partir de 70 dB, p. ex. rue très passante ou tondeuse à moteur